Fais passer le mot :

Échaudés par divers scandales sanitaires, éthiques, etc., les consommateurs sont de plus en plus en demande d’honnêteté. Et c’est encore plus vrai lorsque votre cœur de cible est une clientèle soucieuse de son impact environnemental et social. Dans ce contexte, une entreprise transparente n’a rien à perdre, tout à gagner. On en parle ?

Haro sur les discours creux, meilleur moyen de vous décrédibiliser

Rien de pire, pour un journaliste ou un consommateur curieux, que de ne pas trouver d’informations sur votre entreprise. Site web et dossiers de presse qui sont des coquilles vides, silence du service client… Votre boîte file un mauvais coton.

Utiliser des formules vagues ou affirmer quelque chose sans en fournir la preuve (exemples, chiffres, tests, certifications, etc.), c’est prendre le risque de se décrédibiliser.

Aussi, dans votre communication web ou print, évitez à tout prix de meubler. Donnez du concret, et surtout, dites la vérité !

Transparence ne signifie pas exhaustivité

Être transparent ne signifie pas assommer vos clients d’informations. Faites le tri dans ce que vous avez à dire, et évitez de répéter encore et encore ce qu’ils savent déjà. Apprenez des choses à votre cible !

Comment ? Essayez de regarder votre site web avec l’œil du novice : est-il clair et suffisamment détaillé ? Avez-vous anticipé toutes les interrogations que vos clients pourraient avoir ? Les blogs d’entreprise, les pages “à propos” ou les fiches-produits (pour les sites e-commerce) sont de bons endroits où donner de l’information.

Lire aussi : Avez-vous vraiment besoin d’un blog d’entreprise ?

Communiquez de manière transparente sur les faiblesses de votre entreprise

N’essayez pas de masquer vos faiblesses sous le tapis : pratiquer la langue de bois risque de nuire à la réputation de votre entreprise, en instaurant un climat de défiance.Trop de compagnies font l’erreur de passer sous silence (voire de mentir) sur ce qu’elles ne font pas bien ou pas suffisamment bien.

Pourquoi est-ce un tort ? Parce que quand le consommateur le découvre, il se sent floué. Et là, il ne vous reste plus qu’à sortir les rames pour reconquérir son cœur.

Soyez honnête jusque dans les limites de votre offre. Mentionnez ce que vous ne pouvez pas faire, les contraintes avec lesquelles vous composez, vos marges de progression.

Si vous communiquez sur vos axes d’amélioration avec transparence, vos clients ou futurs clients se sentiront rassurés quant à votre honnêteté, et auront même envie de vous soutenir pour vous aider à progresser.

Le changement de cap de Sézane

Vous voulez un exemple ? Épinglée par le média SloWeAre pour leurs faibles engagements environnementaux et sociaux, la marque Sézane a rapidement redressé la barre en déployant une communication très astucieuse. Désormais, un onglet “Sézane engagé” détaille les réalisations passées de l’enseigne, mais surtout ses projets futurs pour plus de durabilité et de responsabilité sociale. Presque tout est encore à faire, et pourtant, ça marche : l’honneur est sauf !

sézane entreprise transparente

La transparence vous rapproche de vos clients

Aujourd’hui, les consommateurs veulent retrouver du sens dans leurs achats. Communiquer en toute transparence vient aussi renforcer cet aspect-là.

Un des meilleurs exemples que je connaisse, c’est le blog de Myriam, entrepreneuse derrière La Révolution Textile. Sur le blog de son entreprise, elle n’hésite pas à faire un bilan chiffré de ses ventes, communiquant sur son chiffre d’affaire, ses marges…

la révolution textile entreprise transparente

Vous n’êtes pas obligés de pousser le vice jusque là, même si cette stratégie peut s’avérer payante pour créer de la proximité avec vos clients.

Dans tous les cas, si vous êtes une entreprise éthique/engagée, sachez que votre cible souhaite savoir ce qu’elle achète, et pourquoi elle paie ce prix-là. Elle veut des explications claires et honnêtes sur votre démarche, vos valeurs, vos réalisations… Dans ce cas, la pédagogie est un élément essentiel d’une bonne stratégie de communication.

Concrètement, une page à propos détaillée, un blog d’entreprise et/ou un système de FAQ bien conçu sont des outils appropriés pour donner des détails aux curieux qui les cherchent.

3 exemples de communication d’entreprise transparente

1 – Enercoop, fournisseur d’électricité

enercoop

Ce fournisseur alternatif d’électricité a un point fort : il contracte directement avec les producteurs d’énergie renouvelable.

Le marché de l’énergie, c’est un sujet très compliqué. Alors Enercoop s’efforce d’expliquer encore et encore en quoi leur offre est plus durable que celles des fournisseurs “classiques” : FAQ bien foutue, campagne vidéo #DerrièreLaPrise, articles de blog, wiki des économies d’énergie…

Bien sûr, même s’ils matraquent le message, il y aura toujours des personnes à qui cette communication ne parviendra jamais. Mais quiconque a fait un tour sur leur site Internet ne peut pas dire qu’il n’a pas les informations à disposition. Et ça, les personnes en recherche d’un fournisseur engagé aiment.

2 – Loom, marque de mode masculine

loom

Leur crédo, ce sont les vêtements conçus pour durer. Alors forcément, ils expliquent leur démarche : pourquoi la fast fashion est un problème et quelle est la réponse qu’ils apportent à la mode du prêt-à-jeter.

Leur article “ce tee-shirt a une histoire de ouf” est un exemple de pédagogie (et de communication !) particulièrement réussie.

Les pages de l’onglet “le projet” sont également très réussies à mon sens, et faciles à trouver depuis la page d’accueil.

3 – Trello, outil de gestion de projet

trello

Dernier exemple : Trello, le célèbre outil de gestion de projet. D’une part, les employés de Trello utilisent Trello, ce qui les place en bonne position pour connaître les limites de l’outil et les améliorations à lui apporter (si ça c’est pas de la proximité !)

D’autre part, les développeurs de Trello ont un tableau public sur lequel ils épinglent les bugs que les utilisateurs leur signalent, et les fonctionnalités à développer : ainsi, tout le monde – y compris les clients – sait en temps réel où en est l’équipe… (Si ça, c’est pas de la transparence !)

Dans ces trois exemples, le ton et les réponses apportées témoignent que ces pages ont été conçues / écrites par des êtres humains. Des gens qui se sont vraiment demandé : “À quelles questions faut-il que j’apporte une réponse ? Qu’est-ce que j’aimerais savoir, moi, en tant que consommateur ?”

Transparence is the new black

En étant une entreprise transparente, vous montrez à votre client que vous le respectez et qu’il a eu raison de vous choisir.

Et ça, c’est évidemment l’un des éléments-clé de la réussite !